Blowback rig

 

Comme beaucoup, j’ai testé et utilisé bon nombre de montages ces dernières années, beaucoup ont vu le jour… certains très simples, d’autres bien plus élaborés. D’ailleurs, un peu trop compliqués a mon goût, moi qui aime généralement que les choses restent simples…

 

MAI 2021

 

Blowback rig

 

CARPE MAGAZINE ARTICLE N°74

 

Je ne vais pas tous les citer, mais je pense réellement avoir fait le tour des montages les plus utilisés et connus actuellement, et je dois bien avouer que très peu m’ont réellement convaincu. Je veux dire par là, qu’avec très peu d’entre eux, j’ai pu constater de réelles différences en terme de résultats, ou en terme de ratio/ poissons, sorties/décroches.

 

Malgré le fait, que la majorité du temps, j’utilise le même montage, je peux difficilement nier le fait que certains de ces montages plus élaborés sont réellement efficaces, mais également plus adaptés à la présentation de certains appâts comme le whity pool rig, donc pour présenter un appât flottant.

 

Alors OUI ! Certains de ces montages dit : 2.0 seront sûrement faire la différence dans certains cas bien précis, mais je ne suis pas convaincu pour autant qu’il soit forcément nécessaire de les utiliser a longueur de temps. Je ne doute aucunement qu’un montage de ce genre qui allie agressivité et légèreté soit peut-être et sûrement plus efficace dans certaines conditions, notamment lorsque le poisson n’est pas vraiment enclin à se nourrir par exemple… donc nécessaire pour moi ?

 

« Oui, mais que dans certaines conditions particulières ! »

 

Bref, ne nous égarons pas trop du sujet principal et revenons au blowback rig, un montage que je n’avais jamais utilisé jusque-là, puis l’envie est venue et je me suis enfin décidé à l’essayer, il a très rapidement su me convaincre et pleinement me satisfaire pour les multiples raisons suivantes :

 

 

Tout d’abord, pour sa polyvalence et le fait que ce soit un montage plus ou moins passe partout, comme celui réalisé avec le classique nœud sans nœud, il présentera correctement une bouillette dense, ainsi qu’un bonhomme de neige ou une pop-up. Puis particulièrement, pour sa mécanique qui je trouve, laisse des piqûres propres et nettes au bon endroit. Le nombre de décroches me paraît être moins important, et ce, peu importe le type d’eau, d’endroit, la nécessité d’avoir à brider les poissons ou pas. Un montage facile a confectionné, qui ne demande pas trente-six babioles, et qui fait merveilleusement bien le job !

 

 

Personnellement, Je le confectionne à l’aide d’une tresse gainée X-Wrap soft et des hameçons Power Hooks Curved Shank. C’est désormais un montage pour lequel j’accorde toute ma confiance et de loin celui que j’ai le plus utilisé ces derniers temps.

 

Mehdi Lira