L’ACHAT D’une embarcation ne s’improvise pas. Avant de sortir la carte bleue, il est impératif de bien déterminer l’usage dont on fera de son bateau, pour éviter de faire les mauvais choix.

 


 

Article extrait du Magazine de Janvier 2021

 

Lors de nos nombreux échanges entre auteurs de Carpe Magazine, une question est un jour tombée : Et pourquoi pas un article sur les zod…”Oui mais… Par où commencer ? L’offre est importante sur le marché et en discutant, nous nous sommes aussi vite aperçu que nous avions tous des attentes différentes lorsqu’il s’agit d’une embarcation.

 

“Se poser les bonnes questions”

 

Voici quelques conseils et quelques bonnes questions à se poser :

 

– Pour aller où ?

Entre le petit lac du coin, le grand barrage (avec ou sans mise à l’eau), la rivière ou le fleuve, il faut s’abord identifier quels seront les lieux fréquentés. Sera-t-il possible de le transporter facilement ? Devrais-je le dégonfler ? Si, il reste gonflé, pourrais-je le déplacer facilement sans aide ? Suis-je souvent exposé au vent ?

 

– Pour pêcher comment ?

Vais-je utiliser mon bateau pour me rendre sur des postes inaccessibles ? Est-je uniquement besoin d’un moyen de dépose de mes lignes ? Vais-je l’utiliser pour pêcher de manière nomade ? En fonction des réponses à ces questions, c’est la taille du bateau qui se joue. Nous avons décidé, dans le descriptif suivant, de s’arrêter sur une taille de bateau entre 2m30 et 2m90, qui sont les tailles les plus vendues, car les plus polyvalentes pour de nombreux usages.

 

– Quel équipement et quelles options ?

Avant de faire votre achat, il sera intéressant de tester ou de voir des bateaux de vos connaissances pour identifier quel type de plancher convient le mieux à vos usages. J’aurais tendance, pour ma part à conseiller un plancher gonflable haute pression avec une quille gonflable. Ces deux accessoires apportent stabilité et votre propre avis.

 

– Où et comment stocker ?

Il faut être sûr de pouvoir correctement entretenir et stocker son bateau, l’idéal étant un stockage gonflé pour éviter les variations de force qui s’appliquent sur les coutures et les éléments collés. C’est de ce stockage que dépendra principalement la durée de vie de votre bateau. Une question très importante donc car l’achat d’un pneumatique n’est pas un investissement à la légère. Bonne navigation !

 

 – RAPTOR – 230 X wide

© Guillaume Struby

 

Raptor Boats 230 X wide olive Le 230 X wide est certainement la taille la plus polyvalente à mes yeux : plus pratique pour les déposes minutieuses, c’est un compagnon qui me suit depuis un bon moment. Je l’utilise notamment pour pêcher des gravières de faibles tailles ou bien lorsque je n’ai que quelques heures devant moi. Un allié de taille car il tiens gonfler dans mon fourgon, ce qui me permet une mise en pêche rapide et efficace. Pour les pêcheurs ordonnés, il saura vous séduire grâce à sa largeur intérieur surdimensionnée, offrant le confort mais également ce dont vous avez besoin. Pour reposer vos montages et amorcer rapidement après la prise d’un poisson. Lorsque mon emploi du temps me le permets, j’utilise mon bateau en annexe, afin de charger du matériel dedans et me déplacer sur des étendues plus conséquentes pour y passer plusieurs nuits. Si toutefois les poissons ne sont pas présents, cela ne m’empêche pas de rester mobile. Pour ma part, j’ai pris un plancher gonflable : plus léger et beaucoup moins bruyant qu’un modèle alu, il assure une stabilité à toutes épreuves. Niveau toile, il est créé à partir de PVC de 0,9mm, et pour ce qui est du poids, 37kg reste tout à fait raisonnable pour le mettre à l’eau seul.

 

 

 – GOLD BAITS – Pro FISHER

 

Sa principale arme est sa très grande stabilité et rigidité (on se sent de suite en sécurité) et sa résistance à l’abrasion par frottement et à la crevaison ainsi que sa maniabilité en action. On reste, soyons sérieux, sur un produit pneumatique. Toutefois, lors de sessions, poussé par les vents, un peu secoué par les vagues, quelques accostages contre les roches, les branchages parfois quelques ronces, n’ont pas fait faiblir l’ensemble. La quille gonflable aide à tenir le cap. Dans ces nombreuses caractéristiques techniques on y trouve une toile renforcée de 0,95mm 1100 décitex, une quille gonflable, 3 boudins à chambre séparée de diam 41 cm dont une avec valve de surpression.

Pour l’option plancheŕ gonflable facilement démontable, de part son type de construction, sa 2ème peau supplémentaire solidarisée pour prévenir des agressions ainsi que 2 larges planches amovibles en contre-plaqué marine donne à l’ensemble une grande rigidité. Pour la partie qui sera immergée, son dessous reçoit une large bande de renfort longitudinale ainsi qu’en périphérie. Il en est de même sur le pourtour extérieur. Livré avec 2 bancs coulissants amovibles, ce qui permet de jouer sur la capacité des volumes et son espace de vie. Une paire de rame, légères et  démontables en 2 parties. De nombreux points d’ancrages, cordes de survies et 4 poignées de transport pour son accastillage. Le gonfleur manuel vient s’ajouter à l’ensemble. Le tout livré dans un grand sac imperméable au design camou “real tree”. Le tableau arrière reculé et un avant en forme de U permet d’obtenir une surface de 1,97×0,83m, pour une côte extérieur de 2,70×1,65m et un poids de 42kg. Garantie de 5 ans pour la toile et 3 ans pour les coutures.

 

 

 – Rboat – K240 Elling

© Christophe Rortrais

 

Nombre d’entre nous recherche un bateau qui lui convient au mieux pour pratiquer aisément son loisir en toute sécurité. RBOAT vous propose son pneumatique 2,4m en vert kaki. Un bateau équipé de protections PVC noires autour et sous les boudins pour augmenter sa durée de vie. Une taille faite pour de la prospection comme pour les sessions grâce à son format large. La terminaison des boudins est unique, robuste et courte avec un tableau arrière reculé pour un chargement optimisé. Un nez original, fin et arrondi qui augmente l’espace intérieur. Equipé de rames aluminium noir, d’un banc réglable et d’une embase Fast-clip pour l’installation d’un accessoire FASTEN. Pour le plancher, c’est au choix entre la légèreté des lattes, la stabilité du plancher bois ou bien le confort d’un plancher Airdeck renforcé. Un fabricant Européen de plus de 20 années d’expérience.

 

En conclusion, je dirais que c’est un bateau léger, fiable et polyvalent et destiné à tous les carpistes. Rapide de montage pour les baroudeurs. Cette gamme de bateaux pneumatiques va continuer d’évoluer pour s’adapter aux demandes les plus exigeantes d’entre nous…Caractéristiques techniques : Ext. 240/137, Int. 166/65, poids 20Kg, plancher lattes, bois marin ou gonflable. Toile 950 Décitex de 0,85mm, composé de 3 chambres + 1 quille (Version 2021). Capacité 260Kg, 2 pers, motorisation 3,5 cv.

 

 

 – MIVARDI – MBOAT 240 AWB

© Damien Claude

 

Ajouté au catalogue en 2019, ce bateau gonflable aux dimensions généreuses a fait franchir un pas à la marque dans l’embarcation haut de gamme. Il est doté d’une quille gonflable qui surélève nettement la proue, et qui du coup facilite énormément la stabilité directionnelle. Son plancher gonflable double couche, ses boudins de 40 cm de diamètre et son espace intérieur maximisé assurent un excellent confort de pêche. Les matériaux renforcés utilisés augmentent la durabilité et la résistance a la perforation. Ce bateau possède toutes les caractéristiques d’un bateau haut de gamme : maniabilité, grand espace intérieur, résistance. Sa stabilité est bluffante. Le tableau moteur accepte un moteur de 4 CV.

 

Niveau accessoire: banc coulissant, poignées judicieusement placées, etc… tout y est. Longueur : 240 cm. Largeur: 162 cm. Poids : 38.4 kg Charge max 320 kg. 3 chambres de gonflage.

 

 

 – Charles Oversea – 3.0 CA (vert olive)

© Benoit Jonas

Mon choix de « zodiac » c’est porté sur la marque Charles Oversea. J’ai acquis un 3.00 m. avec plancher en aluminium (rigide). Cette marque a eu ma préférence :«petit» budget, stabilité, confort de navigation, solidité, sécurité. Il comprend 3 chambres pneumatiques indépendantes, ainsi qu’une valve de sécurité pour prévenir le sur-gonflage. Il est pourvu d’une quille gonflable. Le plancher est divisé en 4 éléments, la partie avant est en bois (marine), et le reste en aluminium, avec deux raidisseurs latéraux, qui solidarisent les plaques entre elles. Le seul inconvénient que j’ai rencontré, c’est le montage et démontage à chaque session. Par temps froid, la toile a tendance à perdre de la souplesse, et la mise en oeuvre du plancher est ardue… Maintenant il reste gonflé. En fin 2020, je ne note pas de porosité significative. Il perd un peu de pression sur 3 mois, ce qui me semble tout à fait acceptable après 5 ans. Pour le 2.40 m. à plancher gonflable, c’est pareil. Il me sert d’annexe pour les sessions longues. L’espace intérieure est normal, ces zodiacs restent dans les normes.

 

 

 – fox – FX 290

© Eric Renault

 

J’ai traîné un Zoom sur sa remorque pendant de nombreuses années, puis il est malheureusement resté de plus en plus souvent dans un coin de mon jardin car, rebuté par sa lourdeur et toutes ses contraignantes manipulations. Bref ! J’ai donc fait l’acquisition il y a quelque temps d’un FX290 de marque Fox. 1,65 de large, 3 chambres, quille et plancher gonflables pour un poids d’une trentaine de kilos ! Parfait pour le fainéant que je suis, son gonfleur électrique autonome me comble ! Des renforts bien disposés, de nombreuses poignées de transport bien réparties que je trouve vraiment très pratiques pour y caler une épuisette quand on est sur l’eau la nuit. Mon constat est le suivant : en quatre ans d’utilisation, je n’ai pas encore constaté n’y subit la moindre avarie. En effet, sa toile de 0,9 d’épaisseur supporte aisément les cailloux ligériens qui tapissent le lit de notre jolie Loire. Son plancher gonflable est certes, un peu moins stable que le rigide, mais son gain de poids non négligeable compense amplement ce petit détail. Son large tableau arrière quant à lui est suffisamment robuste pour recevoir mon 50lbs, mon écho et un support pour deux cannes Accompagné de son petit Frazer 185, mon FX m’accompagne régulièrement sur mon fleuve de cœur et les petits lacs de ma région, avec grand plaisir. Pour conclure, je vous avouerai que j’ai vraiment hâte de voir son comportement sur les géants qui me manquent, et ce, depuis trop longtemps…

 

 

 – AQUAPARX – RIB 280 pro

© Alex Renault

 

Depuis 3 ans, j’utilise deux modèles de la marque Aquaparx. Le RIB 280 Pro en version plancher lattes, couleur verte et une série limitée RIB 230 PRO Airdeck avec quille et plancher gonflable. J’ai fait le choix de conserver le 2m80 gonflé (parce que j’ai la possibilité de le stocker sur une remorque). Le 230 quant à lui est régulièrement roulé pour gagner de la place dans mon utilitaire. Sur le 280, le bois marin du plancher lattes est costaud mais on prendra garde lors de la montée, notamment de ne pas y “sauter” comme un sauvage. À terme les lattes auront tendance à casser, mais il est simple de les changer. La toile de fond est très solide et les boudins (37cm de diamètre) en toile PVC 0.9 mm 1100 Decitex résistent bien aux frottements contre des obstacles (en restant prudent… comme pour tout bateau…). On regrettera sur le RIB 280, seulement 2 chambres de gonflage, contre 3 sur le modèle série spéciale 230 Airdeck). Pour une entrée de gamme, l’Aquaparx rivalise largement avec ses concurrents, et reste pour ma part un bon investissement. À noter que le plancher gonflable haute pression est disponible en option, tout comme la quille gonflable. Deux options qui apportent un vrai plus et que j’apprécie particulièrement.

 

Alex Renault