Si dorénavant vous admettez que s’obstiner à copier à tout prix la nourriture naturelle ne paye pas toujours, nous allons certainement mieux nous comprendre.  Dès lors, je peux vous enseigner quelques trucs qui me valent de beaux succès depuis des années…

 

 

TENTEZ LA DOUBLE ATTRACTION )

 

  Sachez cependant avant d’ouvrir le débat que je déteste édicter des règles pures et dures pour la pêche. La pratique m’a appris depuis longtemps combien il est utopique de croire qu’il existe des procédures fiables dans lesquelles on puisse trouver la réponse à tout.  Les poissons sont des êtres insaisissables, complexes, déroutants. Mais essayer de les comprendre permet d’évoluer.

 

 J’ai précédemment affirmé que la « protéine » ne fait pas recette quand les carpes sont généreusement nourries par leur milieu.  Pour nuancer mes propos, je dirais que les protéines me semblent plus efficaces lorsqu’elles sont utilisées comme additif à faible dose plutôt que comme constituant de base du mix. Hormis peut-être les protéines de lait dont la structure et le profil en acides aminés diffèrent totalement des autres protéines animales.

 

MICHEL MAHIN

 

Dopez vos « CRAPS BAITS » avec de la farine de poisson

 

Je m’explique :  afin de rompre avec toute idée de fabriquer des appâts qui voudraient ressembler à la nourriture naturelle. je vais reprendre à mon compte l’idée des « craps baits ». Dont l’efficacité repose uniquement sur la seule valeur énergétique et la chimie de l’arôme.  Sur le même principe, on peut facilement construire un Mix énergétique et lui associer quelques éléments attractifs qui l’anoblissent.  Je pense en particulier à la farine de poisson.

<<En voilà un scoop me direz-vous !>>

 Si la réputation de la farine de poisson (naturellement riche en protéines et forte en odeur et en goût) n’est plus à faire, j’attire ici votre attention sur une toute autre utilisation. Car, il ne s’agit pas de l’utiliser comme constituant du Mix, mais comme additif dans une proportion de l’ordre de 5% du mélange.  En dehors du fait que l’odeur prononcée du poisson contrarie avec le meilleur effet celle de l’arôme chimique, la farine de poisson attire les écrevisses. Se priver de cette double attraction sur des eaux où les carpes les chassent continuellement, semble être une erreur fondamentale !

Quand une farine de poisson est utilisée en si petite quantité, autant la choisir parmi les meilleures du genre.

 

 Farine de poisson  « de luxe ».

 

 Celles obtenues par séchage à basse température offrent généralement les meilleures garanties et je les préfère aux autres.  Les bird-foods et bien entendu les semoules de blé et de maïs composent le corps du Mix.  Pour palier la difficulté de rouler des vrais bird-foods tels que : le Quicko ou le Cédé. Nous les collons le plus souvent avec le fameux Carp’s qui est un Mix à base de protéines de lait, semoules et protéines de lupin formulé par mon frère Philippe.  Le gros avantage du Carp’s réside dans sa faculté de rendre roulables toutes les m…es et autres amalgames qui résistent à toute transformation en billes.  En plus, il continue malgré son âge, de surprendre !

Les frères Mahin