La valeur du poisson dépend du référentiel dans laquelle vous la mesurez

La course aux « gros » poissons, aux poissons « exceptionnels » boostée par une communication à outrance menée sur les réseaux sociaux et dans certaines publications pour promouvoir une valeur élevée du poisson oublie une valeur fondamentale : le référentiel de mesure.

JANV 2021

 

La valeur du poisson dépend du référentiel dans laquelle vous la mesurez

 

CARPE MAGAZINE ARTICLE N°67

 

La course aux « gros » poissons, aux poissons « exceptionnels » boostée par une communication à outrance menée sur les réseaux sociaux et dans certaines publications pour promouvoir une valeur élevée du poisson oublie une valeur fondamentale : le référentiel de mesure.

 

Economiquement parlant, tout bien peut être estimé en différentes devises : il peut valoir des millions dans une certaine devise mais seulement une poignée dans une autre… Estimer le « prix » d’un poisson est une tâche très compliquée qui dépend de plusieurs paramètres.

Les principaux sont pour moi :

 

La difficulté de la pêche (saison, météo, poste…), le déroulé de la session (premier poisson, un poisson parmi 20 etc…), le site de pêche (grand lac, rivière sauvage, plan d’eau rempoissonné à outrance, site historique etc…) ainsi que la qualité morphologique et esthétiques du poisson (ce qui fait 4 paramètres au moins). Chacun de ces paramètres entre en compte dans la mesure de la valeur du poisson avec une pondération variable en fonction du pêcheur.

 

Il est donc très important de communiquer sur l’importance des différentes grandeurs dans lesquelles nous mesurons l’importance d’une prise.

Une photo ne donne des informations que sur la qualité morphologique et esthétique du poisson il en manque donc beaucoup trop d’informations pour se faire une idée valide de la valeur du poisson capturé.

Un poisson de 20kg est certes une belle prise car toutes les carpes n’atteignent pas ce poids. Mais il est tout à fait possible de prendre une photo d’un poisson de 20kg capturé à l’épuisette dans une pisciculture spécialisée. Cet exemple extrême montre que ce « beau » poisson a en fait une valeur très faible compte tenu de la situation.

 

A l’inverse, un poisson de 1kg pris dans un réservoir de plusieurs milliers d’hectares en plein hiver sous des températures négatives après 4 jours de capot à une très grande valeur car il a demandé un effort et une force mentale sans égale pour être capturé.

 

Pour mesurer la valeur d’un poisson, il ne faut donc surtout pas négliger les 3 autres points qui permettent d’évaluer la prise : c’est comme évaluer une interrogation pour un étudiant en ne tenant compte que de la qualité de l’écriture sans prendre en compte le contenu rédactionnel…

 

“Cet article s’adresse donc à tous ceux qui sont en perpétuelle quête de gros poissons…”

 

Si cela est vraiment votre volonté, allez dans une pisciculture et demandez à prendre une photo avec un gros poisson…

Si vous recherchez du plaisir au bord de l’eau, n’oubliez pas les autres critères qui sont au moins aussi important que le poids du poisson.

Une fois ce constat acquis, vous vous épanouirez bien plus dans votre passion et prendrez beaucoup plus de plaisir lors de chaque prise. Par la même occasion, vous découvrirez des coins de pêches exceptionnels qui tranchent fortement avec certaines bassines privées où nagent des boeufs

 

Le dépaysement, la quête de poissons difficiles nécessitant une profonde réflexion sur sa pêche et une exigence très élevée vis-à-vis du matériel employé procure des sensations bien différentes que je vous encourage à essayer.

En conclusion, la valeur d’un poisson dépend fortement du référentiel de mesure. Un poisson de 30kg dans une bassine ne vaut pas 10% de la valeur d’un poisson de 5kg pris dans un autre lieu de pêche et vaut 1% de la valeur d’un poisson de 20kg pris dans une autre situation de pêche difficile. Je vous invite donc à convertir dans votre propre devise tous les poissons que vous voyez/capturez et vous vous rendrez vite compte que vous aussi pêchez des poissons ayant une très haute valeur qui parfois dépasse celle des boeufs photoshopés…

 

Osez et vous serez récompensés

AUGUSTIN CARRE