Les gammares constituent une part très importante du régime alimentaire de la carpe. Apprendre à mieux les connaître peut certainement vous permettre d’obtenir des meilleurs résultats….

 

16 Juin 2020

 

LES GAMMARES

 

Les gammares constituent une part très importante du régime alimentaire de la carpe. Apprendre à mieux les connaître peut certainement vous permettre d’obtenir des meilleurs résultats. Qui peut réellement se vanter d’avoir étudié ces petites bêtes (vivantes) ? Ce court article vous donnera quelques informations utiles, et vous permettra également de mieux connaitre leur environnement…Celui dans lequel nous trempons régulièrement nos lignes.

 

 Le gammare ressemble à une petite crevette, les mâles pouvant tout de même, atteindre une taille de deux centimètres, vous avez bien lu, deux centimètres ! Leurs déplacements rapides et leur détente en cas de danger leur ont attribué le petit nom de puce d’eau.

 

Comme les carpes, leurs régimes alimentaires sont omnivores, et curieusement certains d’entre eux ont tendance à être plus carnassiers que d’autres, il serait d’ailleurs plus approprié de les appeler des détritivores, voire des charognards !

 

 Ils se nourrissent principalement de déchets végétaux, qu’ils digèrent moins bien, ou devrais-je plutôt dire : moins rapidement qu’un cadavre de poisson ! Ils dévorent donc des feuilles fraîches, mortes ou en décomposition.

 

Apparemment, ils cohabitent souvent avec d’autres espèces de petits crustacés, hormis les daphnies, qu’elles adorent chasser et consommer. Ils se réfugient généralement sur des fonds de sable fin ou de limon, mais également au cœur des herbiers, qu’ils consomment également. Les gammares sont vraiment des mets de premier choix pour les carpes…

 

 Et d’ailleurs, ils occupent une place tellement importante dans la chaîne alimentaire, qu’il serait vraiment dommage de les ignorer.

 

NOTE : “les spécimens semblent beaucoup les apprécier.”

 

Eric Moreira