Certaines sessions restent gravées dans la tête d’un pêcheur.

Nous sommes au mois d’août, il fait chaud. Moi et mon ami nous apprêtons à aborder une session sur un nouveau lac…

 

JANV 2021

 

Session estivale par Kevin Bouat

 

CARPE MAGAZINE ARTICLE N°64

Nous sommes au mois d’août, il fait chaud. Moi et mon ami nous apprêtons à aborder une session sur un nouveau lac…

 

De nombreux pêcheurs sont présents tout autour du lac, et nous permettent de nous rendre rapidement compte que la pêche risque d’être compliquée…

 

Déjà au fait que la pression de pêche est énorme, qu’il fait très chaud, et que seulement 5 poissons ont été sortis depuis une semaine, sur un nombre incalculable de lignes.

 

De plus, par manque de choix, nous nous rabattons sur un poste qui habituellement est délaissé par bon nombre de pêcheurs, pour son “manque de rendement”.

 

“Bref, nous y voilà donc installés”

 

Prêts pour une semaine de pêche et quelle qu’en soit l’issue, prêts à passer de bons moments !

 

 

C‘est après une première nuit stérile, que les premières touches se sont produites. Et pas des moindres car, nous réussissons d’entrée de jeu à sortir deux très gros poissons qui nous permettent de battre nos propres records. Deux poissons approchant tout de même la barre des 30.

 

 

Après de longues minutes sur le bateau à combattre ces monstres, dans des fosses avoisinant les 11 mètres de profondeur, quelle joie de pouvoir enfin les voir arriver dans l’épuisette.

 

 

La session continuera de nous surprendre car, une très jolie commune tomba la troisième nuit et me permettra de battre un second record.

 

D‘autres gros poissons, ainsi que quelques petits finiront également par nous rejoindre, tout au long de cette semaine de folie.

 

 

Notre approche fut des plus simples, éviter d’accentuer la pression de pêche en ne pêchant qu’à 3 cannes pour deux, et par-dessus tout, pêcher avec des produits fraîchement roulés juste avant notre session.

 

“Une approche habituelle qui, très souvent, rapporte du poisson.

 

En conclusion : les postes souvent délaissés ne veulent pas forcément dire qu’il n’y a rien à en tirer.

 

Une session dont on se souviendra longtemps.

 

KEVIN