Au mois de juillet, l’été passé, nous avons fait une session de 48h avec mon chéri et un ami afin de finaliser les tests d’une nouvelle gamme de bouillettes artisanales avant de la commercialiser.

 

FEV 2021

 

Une session de folie !!

 

CARPE MAGAZINE ARTICLE N°68

 

Au mois de juillet, l’été passé, nous avons fait une session de 48h avec mon chéri et un ami afin de finaliser les tests d’une nouvelle gamme de bouillettes artisanales avant de la commercialiser. Un week-end familial et amical sous le signe du partage et de la convivialité s’annoncer.

 

“À l’aube, nous déposions nos 6 cannes, sur un lac public où les carpistes étaient venus en nombre.”

 

La matinée a été plus que tranquille, nous entendions juste les libellules volées et les oiseaux chantés.

 

 

Au moment du déjeuner, après une bonne entrecôte dégustée ( il ne faut pas se laisser aller ), le bruit strident du détecteur s’arrêta quand mon ami prit sa canne… une longue commune de 10 kg avait rejoint le triangle.

 

 

 

Nous reposons la canne, pendant que le café finissait de couler… Nous aurons juste eu le temps de le terminer que les détecteurs s’affolaient de nouveau… le peson nous indiquaient 15kg pour une belle miroir capturée.

 

Durant cette première journée, nous totaliserons 25 départs pour 21 carpes au sec.

 

La nuit tombée, nous continuions sur notre lancée, avec 10 départs effectués et toutes auront rejoint notre fameux triangle. Cette nuit-là, le café fût notre meilleur allié.

 

Les derniers 24h furent riches en émotion. Notre ami parti, nous aurons déroulé toute la journée ainsi qu’une bonne partie de la nuit, où nous tomberons une magnifique miroir de 20kg, nous permettant d’attraper le plus gros poisson de la session.

 

Une session de folie où nous aurons très peu dormi. Nous totaliserons 46 Carpes au sec allant de 8kg à 20kg, miroirs et communes confondus.

 

 

Les bouillettes en tests ont été plus que validées!!

 

 

Je me rappellerais longtemps de cette session que je définis sous le signe de convivialité, de partage où nos chères carpes étaient au rendez-vous.

 

SABINE