Je décide alors de rejoindre les berges, seule, une journée de janvier où les gelées étaient bien présentes.

Ma première canne est montée en tresse de 30 centièmes avec pour bas de ligne un Dumbell de la gamme Crabe JMBAITS Products en 20mm.

 

MARS 2021

 

Une session par tous les temps

 

CARPE MAGAZINE ARTICLE N°71

 

Mon homme parti en session, je décide alors de rejoindre les berges, seule, une journée de janvier où les gelées étaient bien présentes.

 

 

Le jour n’étant pas encore levé, je décharge alors ma voiture et commence à préparer mes deux cannes à l’aide de ma frontale. Ma première canne est montée en tresse de 30 centièmes avec pour bas de ligne un Dumbell de la gamme Crabe JMBAITS Products en 20mm. Sur ma seconde canne, j’ai mis du nylon en 30 centièmes également avec une bouillette dense Crabe en 20mm sur l’esche.

 

 

Je décide de déposer délicatement ma première canne en bordure avec quelques bouillettes Crabes en 20mm pour amorçage. J’attrape ma canne à sonder pour trouver une tâche de gravier afin de déposer ma seconde canne. Après quelques lancés, je remonte mon marqueur pour une profondeur de 2m10 environ. Je prends ma canne Spod pour y lancer correctement deux Spombs de bouillettes Crabes en 16 et 20mm.

 

 

Au lever du jour, mes deux cannes sont posées, mes détecteurs sont allumés et mon Rop Pod est tout gelé. Dès la première apparition du soleil, quelques Bips se faisaient entendre, mais ce fût de courte durée. La matinée fût calme, seule autour du lac, je profitais pleinement de la nature apaisante et reposante.

 

En début d’après-midi, à une heure d’intervalle environ, des promeneurs se sont arrêtés me voir… Ils étaient ébahis de voir une femme qui pêche seule et d’autant plus à cette saison…

 

“La pêche est pour moi une véritable passion, par tous les temps, le plaisir de se retrouver au bord de l’eau est indescriptible.”

 

Le froid a persisté toute la journée malgré quelques timides rayons de soleil qui essayaient de percer le ciel nuageux.

 

Vers 16h30, je commence à ranger ma bagagerie quand tout à coup, un de mes Delkim s’est emballé, la sonnerie stridente s’est arrêtée quand je pris ma canne. À la prise de celle-ci, je ressens que c’est une petite prise, mais qu’importe, un poisson reste un poisson et d’autant plus à cette saison au vu des conditions météorologiques… chaque poisson compte. Je suis super heureuse de pouvoir le ramener surtout pour ma première prise de l’année !!

 

Une jolie petite commune rejoint mon triangle… Ma pêche étant faite, je continue mon rangement et finis par plier mes cannes après avoir relâché Dame Carpe.

 

Une session frileuse qui m’a permis de capturer ma première carpe de la saison.

 

SABINE